Coopération pour le Développement - le Fonds Social de Développement [en]

Important : L’appel à propositions 2016 est désormais fermé. Aucune proposition reçue hors délai ne sera prise en compte. La date prévisionnelle de démarrage des projets sélectionnés est le 1er juillet 2016.

Le Fonds Social de Développement

Le Fonds Social de Développement (FSD) a été créé par le gouvernement français en 1993 dans le but d’appuyer les communautés locales dans leurs initiatives de développement. L’objectif est double : participer concrètement à la lutte contre la pauvreté et encourager les communautés bénéficiaires à devenir actrices de leur propre développement en les impliquant directement dans les projets.
En 2001, l’ambassade de France au Kenya a pour la première fois attribué une subvention de 3 millions de Kenyan shillings à une ONG kényane en soutien au développement économique du bidonville de Mathare, Nairobi. Depuis, plus d’une centaine de communautés dans l’ensemble du pays ont bénéficié de l’appui de l’ambassade pour faire face aux difficultés qu’elles avaient identifiées.
De la construction de salles de classes à Bondo au développement de l’agriculture familiale à Garissa, de la protection du patrimoine culturel de la ville de Mombasa à la défense des victimes de violences sexuelles à Kitale ou Naivasha, ce ne sont pas moins de 114 initiatives qui ont été mis en œuvre depuis 2001 avec le soutien du Fonds Social de Développement au Kenya, pour un montant total de 2,6 millions d’euros.



Depuis 2014, les domaines d’intervention privilégiés du FSD au Kenya sont les suivants :
-  La promotion de la condition féminine ;
-  L’éducation, si possible en relation avec l’apprentissage du français ;
-  L’amélioration des conditions de vie dans les bidonvilles.
Cependant, ne sont pas exclus d’autres secteurs d’interventions répondant à des besoins spécifiques exprimés par les communautés locales.
Le FSD est l’un des principaux outils de la coopération française au Kenya, adapté et adaptable aux besoins des populations kenyanes et permettant une intervention sur l’ensemble du territoire. Toutefois, les comtés suivants sont désormais prioritaires et vivement encouragés à déposer leur demande : Nairobi, Mombasa, Kisumu, Nakuru et Uasin Gishu.

Pour télécharger la brochure de présentation du FSD au Kenya, cliquez ici (PDF - 815.1 kb).

Quels sont les projets éligibles ?

• Les projets de petites infrastructures au service du développement local dans des domaines clés (construction de classes d’école, de centres de ressources communautaires, d’ateliers de formation technique, etc.) ;
• Les projets de renforcement de capacité (formations, activités génératrices de revenus, etc.).
Les candidats sont fortement encouragés à allier ces deux composantes dans leurs propositions.

Ne sont pas éligibles

• Les opérations de prestige ou de simple opportunité ;
• Les projets de formations ne visant aucun objectif tangible ;
• Les actions ponctuelles (missions d’experts, voyages, conférences, événements, bourses d’études, etc.).

Qui peut présenter une demande de financement ?

Le FSD soutient les initiatives de développement communautaire. Les associations, groupements et organisations non gouvernementales peuvent donc prétendre à un financement. Toute proposition émanant d’une organisation gouvernementale est inéligible.

À quelles conditions ?

• Le montant de la subvention demandée doit être compris entre 1 million et 4 millions de Shillings kényans ;
• La participation financière et/ou en nature ou en main d’œuvre des bénéficiaires doit être au moins égale à 30% du coût total du projet. Des cofinancements peuvent également être mobilisés et sont fortement encouragés, mais ne peuvent se substituer à la participation des bénéficiaires ;
• La durée d’exécution du projet ne peut pas excéder 18 mois ;
• Les frais administratifs (dont frais de personnels) ne doivent pas dépasser 10% du budget total et doivent être pleinement justifiés.

Comment présenter une demande de financement ?

Pour présenter une demande de financement, le porteur de projet doit remplir le formulaire ci-dessous, et l’envoyer par email ou par voie postale, accompagné des documents requis, à :

Fonds Social de Développement
Service de Coopération et d’Action Culturelle
Ambassade de France au Kenya
cooperation.nairobi@diplomatie.gouv.fr
Barclays Plaza – 15th floor
PO Box 41 784
00100 Nairobi
KENYA

Pour télécharger le formulaire de candidature, cliquez ici (Word – 125.5 kb)

Résultats du second appel à propositions 2015

227 propositions ont été reçues dans le temps imparti.
Les nombreux projets reçus hors délai ont été rejetés.

Les finalistes ont été présentés lors du comité de décision qui s’est tenu le vendredi 4 septembre en présence de :
• M. Rémi Maréchaux - Ambassadeur de France au Kenya
• M. Jean-Pierre Tutin – Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle (Ambassade de France)
• Mme Marie Ménard – Chargée de mission FSD (Ambassade de France)
• M. Alain Borgel – IRD
• M. Yves Boudot – AFD

Le comité a décidé de retenir 4 projets :

• Dunga Ecotourism and Environmental Youth Group – Construction de la “Wetland Gallery”, un site d’écotourisme ornithologique dans le marécage de Dunga, comté de Kisumu
• Kenya Albino Child Support – Construction et équipement d’un centre de formation technique pour jeunes albinos à Illula, comté de Uasin Gishu
• Kituo Cha Sheria – Soutien juridique et formation des Dhobi Women, travailleuses domestiques vulnérables à Kilimani, comté de Nairobi
• Wale Wale Kenya – Soutien au développement d’activités audiovisuelles (réalisation, enregistrement) pour des enfants vulnérable d’Ayany Estate, Kibera, comté de Nairobi

Dernière modification : 19/08/2016

Haut de page