Revue des medias somaliens du 11 au 17 mai 2015

Ces éléments ne font que reprendre ce qui a été écrit dans la presse somalienne.
Certains d’entre eux peuvent parfois être erronés.

GROS TITRES

-  Au Somaliland, la chambre des Anciens (Gurti), a voté pour une extension des mandats du président Silanyo et de la chambre des représentants jusqu’en avril 2017. Cette décision a été condamnée par les partis d’opposition, Wadani et UCID.

PRINCIPAUX POINTS DÉVELOPPÉS PAR LES MÉDIAS SOMALIENS

CENTRE/SUD

- Un officier du département de l’immigration a été attaqué par des hommes armés non identifiés dans le quartier d’Hodan, à Mogadiscio. L’officier a été blessé mais ses jours ne sont pas en danger. L’attaque n’a pas été revendiquée. L’agence nationale de sécurité somalienne a ensuite mené une opération dans le quartier d’Hodan, au cours de laquelle plusieurs personnes soupçonnées d’être à l’origine de cette attaque ont été arrêtées (Goobjoog, 11/05, Xog-doon, 12/05, Xog-ogaal, 13/05).

- Dans la région d’Hiran, des hommes de l’armée nationale somalienne et des soldats djiboutiens de l’AMISOM ont pris le contrôle de Burweyn, une localité située à une trentaine de kilomètres au sud de Bula-Burte. Trois hommes soupçonnés d’appartenance à Al-Shabaab ont été capturés lors des combats qui ont précédé la prise de la localité (Goobjoog, 11/05, Mogadishu Times, 12/05).

- A Mogadiscio, deux membres d’Al-Shabaab ont été exécutés après avoir été condamnés à mort pour le meurtre de trois députés du parlement fédéral, Mohamed Mohamed Heyd, Sheikh Adam Mohamed Ali et Sado Ali Warsame, et de deux officiers de l’agence nationale de sécurité somalienne (Radio Mogadishu, 13/05, Xog-doon, 14/05).

- Le conseil des ministres du gouvernement fédéral a adopté à l’unanimité une loi anti-terrorisme qui avait été rejetée par le parlement. Le porte-parole du gouvernement a affirmé que cette loi répondrait aux défis rencontrés par la Somalie en termes de sécurité (Garoweonline.com, 15/05).

SOMALILAND

- La chambre des Anciens (Gurti), a voté à 72 voix sur 77 pour une extension du mandat du président Silanyo et de la chambre des représentants. La chambre a fixé au 27 avril 2017 la fin du mandat du président et de la chambre et a indiqué que des élections générales devront se tenir un mois plus tôt. Le chef du parti d’opposition Wadani, Abdirahman Mohamed Abdullahi Irro, qui avait accepté une extension des mandats jusqu’en juin 2016, a condamné ce vote et a appelé ses supporters à manifester contre la décision du Gurti. Des marches ont eu lieu à Hargeisa, Burao, Erigayo, Berbera et Oodwayne, malgré un refus du ministère de l’intérieur d’autoriser leur tenue. Les forces de police ont mené des raids contre les bureaux de Wadani dans ces villes et arrêté des officiels du parti (Ogaal, Jamhuuriya, Saxansaxo, Waaheen, Sahan, Garoweonline.com, 11/05, 12/05, Radio Dalsan, Raxanreeb.com, 11/05).

- Le président du parti UCID (opposition) a lui aussi exprimé son opposition au vote du Gurti, estimant que la décision était illégale. Il s’est toutefois opposé à l’appel à manifester lancé par Irro. Le gouvernement du Somaliland et le parti au pouvoir, Kulmiye, ont quant à eux exprimé leur satisfaction à la prolongation des mandats du président et de la chambre des représentants (Jamhuuriya, Waaheen, Saxansaxo, Himilo, 12/05).

PUNTLAND

- Le gouvernement du Puntland a appelé la communauté internationale à l’aider face à l’afflux de réfugiés en provenance du Yémen. Le ministre de l’intérieur du Puntland, Ahmed Elmi Osman, a reconnu que les autorités ne pouvaient pas faire face seules à cette arrivée massive de réfugiés. Depuis le mois d’avril, quelques 5.000 personnes – des Somaliens, mais aussi des Yéménites, des Ethiopiens et des Djiboutiens – ont fui du Yémen vers le Puntland (Garoweonline.com, 14/05).

- Les autorités du Puntland ont déployé plusieurs centaines d’officiers de police à Bossasso, dans la région de Bari. Le chef de la police du Puntland, Mohamed Saed Jaqanaf, a expliqué que ce déploiement visait à renforcer la sécurité du principal port de la région. Il intervient également suite à des attaques d’Al-Shabaab contre les forces de police dans la région (Sahal, 11/05).

- Les autorités du Puntland ont écarté toute possibilité de déploiement de troupes de l’AMISOM dans la région. Le porte-parole du gouvernement a expliqué que ce dernier était capable de défendre son territoire (Raxanreeb.com, Horseed Media, 14/05).

DIVERS

- L’Union Européenne va ouvrir un bureau à Mogadiscio. Cette annonce a été faite à Mogadiscio, lors d’une cérémonie marquant la journée de l’Europe et suite à la signature d’un accord entre le président somalien Hassan Sheikh Mohamud et le chef de la délégation de l’UE pour la Somalie, Michele Cervone, dont l’objectif est de formaliser la présence de l’UE à Mogadiscio et de faciliter l’ouverture d’ambassades par ses Etats membres (Xog-ogaal, 11/05).

- Le président américain Barrack Obama a annulé la nomination de Katherine Dhanani comme ambassadrice des Etats-Unis en Somalie. Cette dernière, qui avait été proposée pour le poste en février, a expliqué avoir refusé sa nomination, pour des raisons personnelles (Xog-ogaal, 12/05).

Dernière modification : 30/06/2015

Haut de page