Revue des médias somaliens du 15 au 21 juin 2015

Ces éléments ne font que reprendre ce qui a été écrit dans la presse somalienne.
Certains d’entre eux peuvent parfois être erronés.

GROS TITRES

-  Les délégués à la conférence de formation d’un Etat du centre de la Somalie ont adopté une charte provisoire, laquelle prévoit que l’Etat régional s’appellera « Etat du Galmudug » et que sa capitale sera Dhusamareb. Le Puntland a exprimé son opposition à cette charte, qui rattache l’ensemble de la région de Mudug au nouvel Etat régional, alors que le Puntland en revendique la partie nord.
-  La cour martiale de Mogadiscio a acquitté quatre officiers de sécurité jugés pour avoir aidé des miliciens d’Al-Shabaab à mener une attaque contre l’hôtel SYL au mois de janvier.

PRINCIPAUX POINTS DÉVELOPPÉS PAR LES MÉDIAS SOMALIENS

CENTRE/SUD

- Le ministre de l’intérieur et du fédéralisme, Abdiraham Odowa s’est rendu d’Adado, où il participait à la conférence de formation d’un Etat pour les régions de Galgadud et de Mudug, à Dhusamareb, pour y rencontrer des officiels d’Ahlu Sunna Waljama’a, lesquels ont pris le contrôle de la ville. Ces derniers, malgré leur différend avec le gouvernement fédéral, se sont déclarés prêts à négocier et désireux de trouver une solution à ce différend. Ils ont toutefois posé leurs conditions au dialogue, exigeant notamment 60% des postes au sein de la future administration régionale. Le gouvernement, quant à lui, a maintenu sa demande qu’ASWJ quitte Dhusamareb et retourne à Guriel. Parallèlement, les délégués à la conférence pour la formation d’un Etat du centre de la Somalie ont adopté à une large majorité une charte provisoire. D’après cette charte, l’Etat régional s’appellera « Etat du Galmudug » et Dhusamareb en sera la capitale (Wacaal, 15/06, Xog-ogaal, 16/05, Xog-doon, 17/06, 18/06).

- Les forces de sécurité somalienne ont déjoué une attaque d’Al-Shabaab contre la conférence de formation de l’Etat central, à Adado. Une voiture kamikaze a tenté de s’introduire au sein du compound de la conférence, avant d’être stoppée par des militaires gouvernementaux. Quatre des assaillants et trois soldats ont été tués (News 24, Wacaal, 18/06, Mogadishu Times, 20/06).

- Des combats ont opposé des soldats de l’armée somalienne à des miliciens d’Al-Shabaab dans le village de Gedweyne, situé entre Luq et Dolow, dans la région du Gedo, suite à une attaque des islamistes. Il y a eu des victimes dans les deux camps (Dhacdo.com, 19/06, Xog-doon, 20/06).

- Le porte-parole du ministère de la sécurité nationale, Mohamed Yusuf Osman, a déclaré que des policiers et des soldats de l’agence nationale de sécurité ont mené une opération dans le quartier de Yaqshid, au cours de laquelle ils ont arrêté six membres présumés d’Al-Shabaab, dont un étranger. Des armes et des grenades ont également été interceptées (Xog-doon, 16/06).

- La cour martiale de Mogadiscio a acquitté quatre officiers de sécurité jugés pour avoir aidé des miliciens d’Al-Shabaab à mener une attaque contre l’hôtel SYL au mois de janvier. Le juge a ordonné la libération des quatre officiers pour manque de preuves (Somali Current, 16/06, Xog-ogaal, 17/06).

SOMALILAND

- Des combats ont opposé les forces de police du Somaliland à une milice locale dans le village de Mashallah, au sud d’Hargeisa, au sujet d’un différend foncier. Une personne a été blessée et sept autres ont été arrêtées (Waaheen, 17/06).

PUNTLAND

- Le ministre de la Justice du Puntland a annoncé sa démission, en raison de critiques du conseil des représentants qui a dénoncé certains ministres pour leur inefficacité dans les domaines économique et de la sécurité (Radio Mustaqbal, 14/06).

- Parallèlement, le président Abdiweli Mohamed Ali a procédé à un remaniement ministériel : huit ministres ont été renvoyés pour être remplacés par de nouveaux venus au gouvernement. Parmi les ministères affectés figurent ceux de la sécurité, du plan et de la coopération internationale et de l’éducation. Les anciens titulaires ont été renvoyés pour inefficacité à remplir leurs objectifs (Horseed Media, Garoweonline.com, 16/06, Raxanreeb.com, 17/06).

- Le gouvernement du Puntland a déclaré que le gouvernement fédéral sera responsable des conséquences de la conférence d’Adado et notamment des tensions que cela va créer entre la région et le gouvernement de Mogadiscio, au sujet de la région de Mudug. Le Puntland est opposé à la charte qui a été adopté par les délégués de la conférence d’Adado et qui établit la frontière de l’Etat central dans la région de Nugal (au nord de la région de Mudug), alors qu’une partie de la région de Mudug est actuellement sous l’autorité du Puntland (Raxanreeb.com, Horseed Media, 20/06).

Dernière modification : 09/12/2015

Haut de page