Revue des médias somaliens du 22 au 28 juin 2015

Ces éléments ne font que reprendre ce qui a été écrit dans la presse somalienne.
Certains d’entre eux peuvent parfois être erronés.

GROS TITRES

-  A Mogadiscio, Al-Shabaab a mené une attaque contre un convoi de diplomates des Emirats Arabes Unis. Ces derniers n’ont pas été touchés mais une douzaine de personnes, toutes somaliennes, ont été tuées.
-  Des miliciens d’Al-Shabaab ont attaqué une base d’un contingent burundais de l’AMISOM à Leego, dans le Bas Shabelle. Une cinquantaine de soldats de l’AMISOM ont péri.

PRINCIPAUX POINTS DÉVELOPPÉS PAR LES MÉDIAS SOMALIENS

CENTRE/SUD

- Un kamikaze a tenté de lancer une attaque à bord d’un véhicule rempli d’explosifs contre une base d’entrainement de l’agence nationale de sécurité somalienne dans le quartier de Shibis, à Mogadiscio. Des échanges de tirs s’en sont suivis entre le kamikaze et des soldats gouvernementaux. Cinq personnes ont été tuées (Garoweonline.com, Mogadishu Times, 22/06).

- Selon l’agence nationale de sécurité somalienne (NISA), un chef d’Al-Shabaab, Yusuf Haji, a été tué lors d’une attaque aérienne de l’armée somalienne contre la ville de Bardere, dans la région de Gedo. Cette attaque a été menée en réponse à la tentative d’attentat contre une base de la NISA perpétrée à Mogadiscio par Al-Shabaab (Radio Dalsan, 22/06, Xog-ogaal, 23/06).

- A Mogadiscio, un véhicule kamikaze a visé un autre véhicule, blindé, qui transportait des diplomates des Emirats Arabes Unis pour une mission de distribution d’aide alimentaire. L’Ambassadeur des EAU en Somalie, Mohamed Ahmed Al-Othmani, figurait parmi les diplomates, mais ces derniers en sont sortis indemnes. Douze personnes au moins ont été tuées, toutes somaliennes. Al-Shabaab a revendiqué la responsabilité de cette attaque (Dhacdo.com, 24/06, Xog-doon, 25/06).

- Dans la localité de Leego, située à une centaine de kilomètres de Mogadiscio, dans le Bas Shabelle, des miliciens d’Al-Shabaab ont attaqué une base d’un contingent burundais de l’AMISOM. Des combats s’en sont suivis entre les deux camps, qui ont provoqué la mort d’au moins 50 soldats burundais. Les troupes de l’AMISIOM ont repris le contrôle de Leego après les combats (Dhacdo.com, 26/06, Mogadishu Times, 27/06, Radio Dalsan, Shabelle Media Network, 28/06).

- Le comité parlementaire pour la défense a tenu une réunion avec le ministre des finances au cours de laquelle il a été question du paiement des salaires des soldats de l’armée somalienne. Le président de ce comité, Hussein Hersi Carab, a indiqué que les soldats gouvernementaux n’avaient pas reçu de salaire depuis plusieurs mois et a appelé le ministère des finances à les payer le plus rapidement possible (Shabelle Media Network, 22/06).

- Les députés de l’administration intérimaire de l’Etat de Galmudug ont prêté serment lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Adado, en présence notamment du speaker du parlement fédéral, Mohamed Sheikh Osman Jawari, de ministres du gouvernement fédéral et de chefs traditionnels. Ils ont ensuite élu Ali Ga’al Asir au poste de speaker du parlement régional (Xog-doon, 23/06, Mogadishu Times, 28/06).

- Un officiel d’Ahlu Sunna Waljama’a a annoncé que le groupe allait tenir sa propre version de la conférence d’Adado, à Dhusamareb, afin de former une administration pour les régions de Mudug et Galgudud. Il a précisé que le groupe ne reconnaissait pas les conclusions de la conférence qui s’est tenue à Adado et qui a abouti à l’adoption d’une Charte provisoire. Le speaker du parlement du Galmudug, nouvellement élu, a déclaré qu’il allait ouvrir des discussions avec ASWJ afin qu’ils rejoignent le processus de formation d’un Etat régional (Wacaal, 25/06, 28/06).

- Dans le Galgudud, le groupe islamiste modéré Ahlu Sunna Waljama’a a établi un tribunal islamique dans la ville de Dhusamareb. Le chef adjoint du groupe pour la ville, Sheikh Ali Warsame, a indiqué que le tribunal allait commencer à travailler à partir du 27 juin (Goobjoog News, 24/06).

DIVERS

- Le président somalien, Hassan Sheikh Mohamud, a exprimé sa satisfaction après l’annonce par la Banque Centrale du Kenya de la levée de la suspension de 13 compagnies somaliennes de transfert d’argent. Le président somalien a ajouté que son pays était prêt à travailler avec les autorités kenyanes pour lutter contre le blanchiment d’argent par les groupes terroristes tels qu’Al-Shabaab (Radio Mogadishu, Xog-ogaal, 23/06).

Dernière modification : 09/12/2015

Haut de page