Revue des medias somaliens du 25 au 31 mai 2015

Ces éléments ne font que reprendre ce qui a été écrit dans la presse somalienne.
Certains d’entre eux peuvent parfois être erronés.

GROS TITRES

-  Le premier ministre Sharmarke s’est rendu à Kismayo, pour tenter de trouver une solution avec le président de l’administration intérimaire des régions de Juba au sujet de la motion contre le parlement régional des Jubas. Les députés à l’origine de cette motion ont toutefois affirmé qu’ils allaient la maintenir.
-  Au Somaliland, le gouvernement et les trois partis politiques de la région se sont mis d’accord pour que des élections générales soient organisées en décembre 2016. La chambre du Gurti a contesté cet accord, estimant que seule sa décision pour des élections en mars 2017 était constitutionnelle.

PRINCIPAUX POINTS DÉVELOPPÉS PAR LES MÉDIAS SOMALIENS

CENTRE/SUD

- Le commandant des forces de police de la ville de Kismayo, le colonel Mohamed Hassan Barre, a annoncé qu’il démissionnait de son poste, sans toutefois en donner les raisons. Sa démission a été acceptée par le président de l’administration intérimaire des régions de Juba, Sheikh Ahmed Mohamed Islam Madobe (Mogadishu Times, 25/05).

- Le gouvernement des Emirats Arabes Unis a livré plusieurs véhicules militaires, des camions et des ambulances à l’administration intérimaire des régions de Juba. Ces véhicules ont été reçus par le président de la région, Ahmed Mohamed Islam Madobe, au port de Kismayo (Horseed Media, Xog-ogaal, 26/05).

- Le premier ministre Sharmarke s’est rendu à Kismayo, capitale de l’administration intérimaire des régions de Juba, pour y rencontrer le président de la région, Madobe, au sujet des différends entre le gouvernement fédéral et l’administration régionale, notamment en ce qui concerne la formation du parlement des régions de Juba, mais l’intégration des forces régionales au sein de l’armée somalienne. Suite à cette visite, l’un des députés du parlement fédéral à l’origine de la motion contre le parlement des régions de Juba a déclaré que le vote de ladite motion aurait lieu, même si un accord était trouvé entre Sharmarke et Madobe. Le vote de la motion a été annoncé pour le 1er juin mais a été repoussé à une date indéterminée (Wacaal News, Goobjoog News, 27/05, Xog-ogaal, 27/05, 28/05).

- A Merca, dans le Bas Shabelle, des affrontements ont opposé des miliciens de deux clans opposés, avant que l’AMISOM ne s’interpose entre les deux. Les chefs traditionnels des deux clans ont ensuite signé un cessez-le-feu en présence du président de l’administration intérimaire du sud-ouest, Sharif Sheikh Hassan (Xog-doon, 25/05).

- Dans la région de Bay, à proximité de Bardale, des combats ont opposé des soldats des forces armées somaliennes à des rebelles d’Al-Shabaab, suite à une offensive des troupes gouvernementales. Au moins deux islamistes ont été tués (Garoweonline.com, 26/05).

- A Dinsor, également dans la région de Bay, Al-Shabaab a exécuté quatre hommes accusés d’être membres de l’agence nationale de sécurité somalienne (Xog-doon, 26/05).

- Dans la région d’Hiran, les forces armées somaliennes ont repris le contrôle de plusieurs localités, proches du district de Bulo-Burte : Mubarak, El-Ba’ad et Jameo. Selon un officiel du gouvernement, onze islamistes ont été tués au cours des opérations de libération de ces localités (Horseed Media, 27/05).

- Le gouverneur de la région de Galgadud a accusé les troupes éthiopiennes d’avoir tué des civils dans la région frontalière entre les deux pays. Pendant plusieurs jours, des combats ont opposé des clans rivaux dans un village frontalier, lors desquels des soldats de l’armée éthiopienne seraient intervenus pour soutenir l’un des deux clans. Plus d’une dizaine de civils auraient été tués. Le gouvernement éthiopien n’a pas commenté cette déclaration (Radio Dalsan, 28/05, Xog-doon, 30/05).

- A Adado, le comité de pilotage en charge de l’établissement d’une administration unique pour les régions de Mudug et Galgudud a annoncé que des élections présidentielles seront organisées le 17 juin 2015. Le président sera élu par un collège de 350 délégués, dont 50 sont encore à nommer par les clans de la région (Xog-doon, 30/05).

- A Mogadiscio, des affrontements ont opposé deux groupes de soldats gouvernementaux, provoquant le décès d’au moins l’un d’entre eux. Les raisons de ces combats ne sont pas très claires et l’administration de Bénadir de les a pas commentés (Radio RBC, 27/05).

- A Mogadiscio, le tribunal militaire a acquitté sept officiers de sécurité, jugés dans le cadre de l’attaque contre une délégation turque à l’hôtel SYL au mois de janvier. Ils ont été acquittés pour manque de preuves (Radio Dalsan, 26/05, Xog-ogaal, 27/05).

- Le porte-parole d’Al-Shabaab Sheikh Ali Mohamed Rage a confirmé le décès, suite à une maladie, de l’un des chefs historiques d’Al-Shabaab, Sheikh Hassan Turki. Turki figurait sur la liste des terroristes les plus recherchés par l’administration américaine depuis juin 2004, en raison de ses liens avec Al-Qaida. Il avait réchappé à plusieurs attaques américaines en Somalie (Radio Dalsan, 28/05).

SOMALILAND

- A Hargeisa, des pourparlers ont été organisés entre les deux partis d’opposition, Waddani et UCID, et le parti au pouvoir, Kulmiye. Dans un premier temps, les partis d’opposition ont accusé le pouvoir dernier de ne pas proposer de solution politique crédible à la crise et, à l’issue d’une première réunion entre les chefs des trois partis politiques et le vice-président du Somaliland, Abdirahman Abdillahi Ismail Saylici, le président de Wadani, Abdirahamn Irro, a annoncé que les pourparlers avaient échoué et qu’il quittait les négociations. Toutefois, le 28 mai, les trois partis ont réussi à conclure un accord qui prévoit la tenue d’élections générales en décembre 2016, quatre mois avant la date proposée par le Gurti. L’accord a été signé par le président du parti au pouvoir Kulmiye, par le vice-président du Somaliland Saylici et par les présidents des partis d’opposition Faisal Ali Warabi (UCID) et Abdirahman Mohamed Abdullahi Irro (Wadani) (Geeska Afrika, Himilo, Waaheen, Foore, Saxansaxo, Ogaal, Jamhuuriya, 26/05, Goobjoog, 27/05, Garoweonline.com, Somaliland Sun, 28/05).

- Au lendemain de l’annonce de cet accord, le président du Gurti, Suleiman Mohamoud Aden, ainsi que plusieurs membres de la chambre, l’ont qualifié d’inconstitutionnel. M. Aden a affirmé que les élections présidentielles et parlementaires devront se tenir en mars 2017 et que le président Silanyo n’avait pas le droit de remettre en question une décision du Gurti (Saxafi, Saxansaxo, Somaliland Today, Ogaal, Jamhuuriya, 29/05, 31/05).

PUNTLAND

- Les autorités du Puntland ont libéré deux journalistes, le directeur et l’éditeur de Radio Daljir, qui avaient été arrêtés un jour plus tôt. Leur libération est intervenue grâce aux pressions d’une association locale de défense des médias (Garoweonline.com, 24/05).

- Le président du Puntland Abdiweli Mohamed Ali a renvoyé le gouverneur de la province de Bari et le maire de Bossasso par décret présidentiel. Ils ont été renvoyés en raison des nombreux incidents de sécurité qui ont eu lieu à Bossasso au cours des derniers mois. Un nouveau gouverneur pour la région de Bari a été aussitôt nommé, il s’agit de Yusuf Mohamed Dhedo (Horseed Media, 27/05, Raxanreeb.com, 28/05).

Dernière modification : 30/06/2015

Haut de page