Revue des médias somaliens du 8 au 14 fevrier 2016

Ces éléments ne font que reprendre ce qui a été écrit dans la presse somalienne.
Certains d’entre eux peuvent parfois être erronés.

PRINCIPAUX POINTS DÉVELOPPÉS PAR LES MÉDIAS SOMALIENS

INTERNATIONAL

La Somalie a rejeté l’offre du Kenya de régler à l’amiable le différend relatif à la délimitation maritime dans l’Océan indien, faisant actuellement l’objet d’une plainte introduite par la Somalie devant la Cour internationale de Justice de La Haye. La Somalie avait jusqu’à la semaine précédente pour expliquer pourquoi le cas devait être traité devant la cour. Si le tribunal est d’accord avec la Somalie, une audition complète sera attendue d’ici le milieu de l’année. The Star

CENTRE/SUD

Vingt personnes soupçonnées d’avoir aidé Abdullahi Abdisalam Borleh, le supposé kamikaze à l’origine de l’explosion ayant percé le fuselage d’un avion en partance de Mogadiscio la semaine précédente, ont été arrêtées par les forces de sécurité somaliennes. Parmi elles des officiels de l’aviation civile, un homme connu de la police somalienne en raison de liens présumés avec Al-Shabaab et deux personnes ayant été vues remettre l’ordinateur portable ayant servi de bombe au suspect, identifiées grâce aux caméras de surveillance. L’enquête suit toujours son cours avec des experts techniques venus de l’étranger (FBI). A la suite de l’incident, la plupart des vols à destination de Mogadiscio ont été annulés. Hiiraan Online

Le Premier Ministre Omar Sharmarke a salué la contribution de la Ligue arabe à la gouvernance et à la reconstruction de la Somalie après avoir accueilli à Mogadiscio une délégation de haut niveau dirigée par l’Ambassadeur Zaid Al Sabban. Lors de leur rencontre, les deux parties ont discuté des modalités pour favoriser les relations entre la Somalie et la Ligue arabe. L’Ambassadeur Zaid a promis un soutien pour l’année 2016 et les élections à venir. Wacaal Media

Une conférence a été ouverte à Mogadiscio pour discuter de questions de sécurité intérieure et d’harmonisation entre les forces de police fédérales et celles des régions fédérées. La réunion a rassemblé les ministres de sécurité de tous les États fédérés de la Somalie et les représentants du ministère fédéral de l’Intérieur et de la Sécurité. Wacaal Media

Des attaques au mortier prenant pour cible l’aéroport de Mogadiscio ont été signalées la nuit du 10 au 11 février ; il n’y a apparemment pas eu de victime, mais certains vols auraient été annulés le 11 au matin. Daily Sabah/AFP

Le ministre de l’Intérieur et des Affaires Fédérales de la Somalie, Abdirahman Mohamed Hussein, s’est rendu dans la ville d’Hobyo dans l’administration intérimaire du Galmudug pour discuter avec les elders et la Société civile à propos de la sécurité et de la formation prochaine de l’administration locale de la ville. Goobjoog News

Le gouvernement fédéral somalien a demandé au groupe paramilitaire d’Ahlu Sunna wal Jamaa d’adopter des solutions pacifiques pour régler les différends avec l’administration d’Adado, siège de l’administration intérimaire du Galmudug. Le ministre de l’Intérieur Abdirahman Mohamed Hussein souhaite que le groupe d’Ahlu Sunna wal Jamaa et le président du Galmudug trouvent un terrain d’entente pour mettre fin à leur litige. Le groupe islamiste avait refusé de rejoindre la formation de l’Etat du Galmudug en 2015. Garowe Online

La construction d’un port dans la ville de Hobyo a été officialisée lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté le ministre de l’Intérieur et des Affaires Fédérales, Abdirahman Mohamed Hussein, et le Président du Galmudug, Abdikarim Gulled. A cette occasion, le ministre a demandé à la diaspora du Galmudug de participer à la construction du port qui, selon lui, jouera un rôle essentiel dans le développement de l’ensemble de l’État du Galmudug. Le président a déclaré qu’il s’agirait d’un développement majeur pour la région. Wacaal Media

L’Armée Nationale Somalienne, appuyée par les soldats de l’Union Africaine a pris sans combattre le contrôle de la ville de Biya-Adde, dans le Moyen Shabelle, le 11 février. La ville était auparavant sous le contrôle d’Al-Shabaab. Goobjoog News

PUNTLAND

Le président du Puntland Abdiweli Mohamed Ali Gaas, accompagné du vice-président, de membres du Cabinet et du Parlement, a reçu le 9 février une importante délégation de diplomates de haut rang de la communauté internationale (UA, IGAD, Italie, Suède, Ouganda, Etats-Unis et Royaume-Uni) dirigée par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Michael Keating, dans la ville de Garowe. L’objectif de la visite était de recueillir l’opinion des autorités du Puntland sur le processus électoral pour les élections à venir cette année. Villa Puntland

La délégation internationale a quitté la ville de Garowe sans avoir réussi à convaincre l’Etat du Puntland d’adopter la formule « 4.5 » lors des prochaines élections, un système de partage du pouvoir entre les quatre clans principaux du pays et d’autres plus petits. Le Puntland lors du forum national consultatif avait favorisé la représentation géographique. Wacaal Media

Les membres de la délégation internationale ont reconnu que la formule 4.5 n’était pas parfaite mais que si les élections étaient conduites de manière juste et transparente cela constituerait une étape supplémentaire vers des élections inclusives « une personne-un vote » pour 2020. Radio Dalsan

DIVERS

Selon les Nations Unis, plus de 58 000 enfants mourront de faim à cause de la sécheresse qui frappe la Somalie s’ils ne reçoivent pas une aide d’urgence. Il est estimé que 4.7 millions de personnes ont besoin d’une assistance humanitaire et que 950 000 personnes luttent tous les jours pour satisfaire leur besoins alimentaires. Selon Peter de Clercq, chef de l’unité en charge de l’aide des Nations Unies pour la Somalie, le niveau de malnutrition, en particulier chez les enfants, est préoccupant avec près de 305.000 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë. 885 millions de dollars sont estimés nécessaires. Al Jazeera English

Le Comité militaire de coordination des opérations (MOCC) de l’AMISOM s’est rendu à Nairobi pour discuter de la situation en Somalie. Etaient présents entre autre à la réunion : le représentant spécial de l’UA pour la Somalie et Chef de l’AMISOM l’Ambassadeur Francisco Madeira, le Commissaire pour la paix et la sécurité à la Commission de l’Union africaine l’Ambassadeur Smail Chergui, et le commandant par intérim des forces de l’AMISOM le Major Général Mohammed Esha Zeynu. Dans son discours d’ouverture, l’ambassadeur Madeira a rendu hommage aux troupes de l’AMISOM ayant « fait d’énormes sacrifices pour faire avancer la libération de la Somalie d’Al-Shabaab ». AMISOM

Dernière modification : 16/02/2016

Haut de page