SHELTER AFRIQUE et l’AFD signent un accord de prêt de 3,77 millions d’euros et une subvention de 500.000 euros

Le 25 Mars 2014, SHELTER AFRIQUE a accueilli l’ambassadeur Rémi Maréchaux et le directeur régional de l’AFD, M. Yves Terracol pour la signature officielle d’une ligne de crédit à long terme de 3, 77 millions d’euros et d’une subvention de 500.000 euros. La cérémonie a éclairé le partenariat entre SHELTER AFRIQUE et l’AFD dans le domaine du logement social.

Au cours des dernières années, le financier hypothécaire panafricain a accru ses efforts pour rendre les logements à faible revenu une priorité stratégique, son programme de logement social a été conçu spécifiquement pour fournir des facilités d’hypothèques et des logements pour les salariés à faible revenu et les personnes au bas de l’échelle sociale.

La ligne de crédit contribuera à élargir l’accès des ménages à faible revenu à des prêts au logement. La ligne de crédit sera rétrocédée à des institutions de micro finance sélectionnées (IMF) pour la fourniture de produits de logement spécialisés combinés à une assistance technique pour soutenir les ménages dans leurs projets : Achat, agrandissement ou rénovation de leurs maisons. L’expertise de l’IMF est essentielle dans ce projet pilote qui vise à développer des produits financiers innovants. Le projet sera d’abord expérimenté au Kenya afin de mieux estimer son impact puis ensuite reproduit à plus grande échelle dans d’autres pays africains.

La subvention vise à soutenir SHELTER AFRIQUE dans la mise en œuvre de son programme de logement social en fournissant un renforcement des capacités de l’institution ainsi celles des institutions de microfinance qui entrent dans ce segment du logement : des études de faisabilité en relation avec un régime de financement abordable du logement, dialogue politique pour la mise en œuvre d’un fonds du logement social parrainé et l’organisation d’une conférence internationale sur les logements sociaux. L’objectif est de mettre en place un mécanisme durable permettant aux ménages à faible revenus d’accéder à la propriété et à améliorer leurs conditions de vie par l’expansion ou la rénovation de leurs maisons à un coût abordable.

Dans ses observations, le Directeur général de SHELTER AFRIQUE, M. Alassane Ba , a réitéré l’engagement de SHELTER AFRIQUE dans le secteur du logement social. Il a également exhorté le gouvernement à redoubler d’efforts dans le secteur des infrastructures afin de rendre les zones verrouillées plus accessibles et à soutenir les politiques d’accès aux produits hypothécaires.

Dernière modification : 20/02/2015

Haut de page