Visite de M. Jean-Marc Ayrault au Kenya [en]

Le 1er août 2016, Jean-Marc Ayrault a fait une visite officielle au Kenya, 15 ans après la dernière tournée dans ce pays par un Ministre français des Affaires étrangères. Cette visite avait pour but de rappeler la volonté de la France de renforcer son partenariat avec le Kenya.

À cette occasion, M. Ayrault s’est entretenu avec S.E. Uhuru Kenyatta, Président de la République du Kenya, ainsi qu’avec Amb. Amina Mohammed, Cabinet Secretary aux Affaires étrangères.

Jean-Marc Ayrault and his counterpart Amb. Amina Mohammed - JPEG

Il a répété le soutien de la France aux efforts menés par l’Afrique pour mettre fin aux conflit qui dévorent le continent. Il a également souligné le rôle vital que joue Kenya en ce sens.

Courtesy call at the Minsitry of Foreign Affairs - JPEG

Jean-Marc Ayrault a également noté la croissance du nombre d’entreprises françaises s’installant au Kenya, générant ainsi de l’emploi. Il a mentionné que le Kenya, avec ses 50 millions d’habitants et le dynamisme de sa classe moyenne, a tous les outils en mains pour faire fleurir les relations entre les deux pays.

Jean-Marc Ayrault and President Uhuru Kenyatta - JPEG

Au Palais présidentiel, M. Ayrault a été témoin de la signature d’une convention de financement de 33 millions d’Euros par l’Agence française de développement (AFD).

Cette convention de financement a été signée par le Cabinet Secretary des Finances Henry Rotich et M. Bruno Deprince, Directeur régional d’Afrique de l’Est pour l’AFD, en présence de S.E. Uhuru Kenyatta.

Le financement de 33 millios d’Euros servira a financer l’installation d’unités de production d’énergie renouvelable dans 23 réseaux secondaires actuellemet aimentés par des générateurs diesel.

Signing of the 33 M Euro financing of 23 renewable energy mini-grids - JPEG

Enfin, M. Ayrault a inauguré le premier bureau Campus France au Kenya. Un agent y est désormais dédié à la promotion des études en France, 5 jours par semaine, dans les locaux de l’Alliance française de Nairobi.

Pour rappel, le nombre d’étudiants kényans en France a augmenté de 57% depuis 2013.

The French Minister for Foreign Affairs meeting with French learners at the Alliance Française in Nairobi - JPEG

Dernière modification : 17/08/2016

Haut de page